Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 25 janvier 2011

La Noblesse Française aujourd'hui

 Ce soir sur France 2 à 20h35, Madame Béatrice Schonberg présente l'émission Prise Direct,celle-ci est consacrée aux mariages des Princes Albert de Monaco et William d'Angleterre et aussi à la Noblesse aujourd'hui. En lisant un programme de télévision, j'ai été surpris de lire l'annonce d'un reportage dans cette émission, un reportage amalgamant la Noblesse avec le Bling-Bling, ce qui est exactement l'inverse de la réalite !!! Voici notre réaction :

 Savez-vous comment des historiens ont pu dire avec exactitude que la fausse Anastasia était un imposteur ?  Elle faisait trop de manières, elle était hautaine, elle était snob. Elle était connue pour faire de l'esbrouffe. On dirait aujourd'hui qu'elle était dans le Bling-Bling.  Les Russes Blancs, qui avait connu  les enfants du Tsar et parmi eux la vraie Anastasia, disaient que les enfants du Tsar étaient des gens simples et chaleureux envers quiconque, ils étaient aussi gentils envers un balayeur que envers un prince !!!! Leurs parents  leur avaient appris à ne pas faire de distinction. La fausse Anastatsia était en fait une ouvrière polonaise du nom de Franziska Schanzkowska. Ceux qui l'avait connu disait: "la Schanzkowska faisait des manières. Elle se prenait pour une dame."  Les vrais nobles ne sont pas hautains. Le mot snob est à l'origine une contraction d'une expression latine signifiant roturier !!! Monsieur Jourdain n'était pas noble, il était un bourgeois qui se prenait pour un gentilhomme.  Les vrais nobles et je sais de quoi j'écris, ont reçu la même éducation hostile aux distinctions et aux discriminations que les enfants du Tsar. Ceux qui font des manières sont des imposteurs comme la Schanzkowska. Les vrais nobles ne sont pas dans le superficiel.

Bling-Bling ? Il faut avoir les moyens financiers. Aujourd'hui la grande majorité des nobles français ont très peu  de fortunes voire ils en ont aucune. Certains d'entre eux n'ont que le RSA et jadis le RMI pour vivre !!!! Ceux qui ne sont pas dans la misère, ils sont dans la classe moyenne, des "cols blancs" parmi tant d'autres. J'ai connu le cas d'une marquise qui, pour manger à sa faim, était devenue dame pipi. Celà fait des générations que les familles nobles  n'ont plus les moyens de recruter des domestiques. Entre 1950 et 2000, 70 % des nobles français ont dû vendre le château de famille. Ceux qui par miracle ont pu le garder avec un peu de terres sont des agriculteurs en faire valoir direct, ils n'ont pas de fermiers. Ils sont aussi surendettés comme n'importe quel agriculteur français et le château est un vrai boulet pour eux !!!  Ils existent une association qui viennent en aide aux nobles miséreux : l'ANF. Si la très grande majorité des nobles étaient fortunés et ils pouvaient se permettre d'être dans le Bling-Bling, cette association n'existerait pas.

Si j'en crois la lecture des programmes de télévision,  le contenu de l'émission de Madame Schonberg prétendrait que la Noblesse reste une caste à part du reste de la société. Cette affirmation erronée nous a laissé songeur. Outre les quelques vérités que nous venons de vous rappeler, il convient de préciser aussi les vérités suivantes: il n'y a plus de castes aujourd'hui en 2011 et celà depuis la proclamation de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, celle-ci a prohibé au nom de l'Egalité toute caste et dont la Noblesse !!!  Et il faut rappeler que les nobles n'ont plus de privilèges depuis la nuit du 4 Août 1789.  Et ils ne détiennent et ils ne confisque pas le pouvoir comme une étant une caste soi-disant supérieure comme l'avait fait indûment le clan Ben Ali en Tunisie.  Il faut rappeller que parmi les députés du Tiers-Etat, qui s'étaient réunis à la salle du Jeu du Paume à Versailles en 1789 pour réclamer l'instauration d'un parlement représentatif du Peuple Français, se trouvaient des nobles: Lameth, Noailles...

Pour l'ensemble des nobles de ma génération (née entre 1960 et 1990) et pour moi-même, les castes ne signfient rien. Nous avons été élever avec les mêmes principes que les enfants du Tsar. Nous n'avons jamais vécu dans un château entouré d'un régiment de domestiques.

Nous épousons qui nous voulons et celà la Reine d'Angleterre la bien compris: elle a félicité son petit-fils William lorsqu'il lui a appris qu'il allait épouser une de ces anciennes condisciples, une roturière, Kate Middelton.  Le valeurs de la Noblesse sont partagés avec une multitude de familles roturières: la courtoisie et le respect de l'Autre, la solidarité et la compassion, l'honnêteté et le goût du travail bien fait. On peut continuer à promouvoir ces valeurs humanistes sans avoir forcément de la fortune  ou posséder un château. Je connais le cas douloureux: une jeune fille noble a épousé un garçon noble. Une dame apprenant l'annonce de ce mariage a inventé sans la moindre preuve que la jeune fille, si elle épousait un noble, c'est parce-qu'elle était hostile aux roturiers, ce qu était une calomnie. La jeune fille était effondrée, elle était de ma génération.  Certains jeunes, nés dans les années 1990 d'un père noble et d'une mère roturière ou d'un père roturier et d'une mère noble, ne savent même pas qu'ils ont un parent noble ! La Noblesse et les castes n'ont aucunes significations pour eux.  J'en connais dans ma propre famille.

Nous avons été élever avec le principe suivant: la véritable Noblesse est celle du coeur et pas celle du sang.  Les Rois annoblissaient des roturiers qui avaient eu un comportement remarquable. En revanche, quand un noble avait un comportement lamentable, il y  a des brebis galeuses partout, le Roi lui retirait sa noblesse, il devenait un roturier. On disait alors qu'il tombait en dérogence. A l'exception de deux familles, les Capétiens (descendants directs des derniers Rois de France) et les Harcourt, toutes les familles nobles en France sont des descendants de roturiers anoblis. Par conséquent, sauf ces deux familles, tous les nobles ont les mêmes ancêtres que le Peuple Français: les paysans et donc les roturiers.

Voici une vidéo, son contenu rapelle une époque aujourd'hui révolue quand il est fait référence à la possession d'un château de famille : http://www.youtube.com/watch?v=qLwjOCaut7k&feature=fvsr

Nous tenons à préciser que nous avons écrit cet article à la demande de plusieurs personnes contre notre gré, la Noblesse n'est pas pour nous un sujet de prédilection.

 

 

 

19:13 Publié dans Articles | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Chère Madame,

Je partage votre opinion. J'ai eu l'impression que certaines personnes restées persuader que la Noblesse existait encore comme autrefois. Il y avait donc un décalage entre l'oppinion de certains et la réalité. C'est pourquoi, moi aussi j'ai du mal à accrocher.

Bien cordialement,

Léonard de Bony

Écrit par : Léonard de Bony | mercredi, 16 février 2011

"Les vrais nobles [...], ont reçu la même éducation hostile aux distinctions et aux discriminations que les enfants du Tsar"
C'est faux, dans la mesure où être noble consiste justement se distinguer, par l'excellence sous toutes ses formes, morale, dans le service du roi et de Dieu.
L'éducation de la véritable noblesse consiste il est vrai à ne pas tout voir à travers des cadres d'interprétations figés, comme peuvent le faire les "snobs" ou autres bourgeois gentilshommes ; néanmoins, la distinction, la conscience de la spécificité de sa mission, de son appel à l'excellence et à l'exemple sont essentielles à la noblesse, ainsi que la discrimination, définie comme faculté d'examen et de critique, l'"esprit" dont parlait les moralistes.

"A l'exception de deux familles, les Capétiens (descendants directs des derniers Rois de France) et les Harcourt, toutes les familles nobles en France sont des descendants de roturiers anoblis".
C'est faux. Les familles dites d'anciennes extractions, encore représentées aujourd'hui, ne descendent d'aucun ancêtre anobli, mais sont connus comme nobles jusque dans les actes les plus anciens qui les concernent.

"Les valeurs de la Noblesse sont partagés avec une multitude de familles roturières: la courtoisie et le respect de l'Autre, la solidarité et la compassion, l'honnêteté et le goût du travail bien fait".
Il est vrai que ces valeurs la ne sont peut-être pas l'apanage de la noblesse. Mais la spécificité de la noblesse réside ailleurs, dans un certains culte de l'excellence, excellence dans la guerre, dans les qualités guerrières et militaires du courage, de l'abnégation, de l'honneur et de la force.

La noblesse d'aujourd'hui vous semble peut-être très peu distinguée et différente d'autres populations dans les faits, mais ses codes, ses valeurs, ses représentations, son histoire demeurent spécifiques.

Écrit par : Marc Bétilde | dimanche, 08 décembre 2013

Je reste en gros d'accord sur vos autres constats.
Le mot de caste ne convient peut-être pas exactement, et vous soulignez à ce propos le fait qu'aucune autre entité que le nation n'est reconnue par l'Etat français. La noblesse française ne constitue plus une caste politique, certes.
Cependant, la noblesse française forme aujourd'hui une "caste" au sens où c'est un groupe humain clos, auquel il n'existe aucun moyen de s'agréger.

Écrit par : Marc Bétilde | dimanche, 08 décembre 2013

Les commentaires sont fermés.