Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 novembre 2011

Aux sources du Christianisme.

Contenu réactualisé le 6 Novembre 2011

Il y a quelques jours nous fêtions la Toussaint, c'est-à-dire la fête de tous les saints et le lendemain, nous avions une pensée émue pour nos proches décédés. Nous vous présentons une liste de livres vous permettant de retrouver les origines du Christianisme.

Nous vous présentons une bibliographie en trois parties: la première vous révélera le résultat de la Recherche où Les auteurs des études citées ci-dessous sont parvenus à acquérir la certitude que les Evangiles avait été écrit par des contemporains du Christ. Certains de ces évangiles ayant été écrit du vivant de Jésus. Cette certitude contredit Ernest Renan, qui lui proclamait que les Evangiles avait été écrit des générations après la venue du Christ. La deuxième partie vous précisera les dernières avancées de la Recherche au sujet du fameux Saint-Suaire de Turin et des autres reliques présentées comme ayant été celles du Christ. Enfin une troisième partie vous révélera les premiers siècles du Christianisme et le martyre des premiers Chrétiens.

1) Le Christ et les Evangiles:

CARMIGNAC (Abbé Jean): la naissance des Evangiles synoptiques (François-Xavier de Guibert, Paris, 2007), http://www.amazon.fr/naissance-%C3%A9vangiles-synoptiques...

Du même auteur: le Magnificat et le Benedictus en hébreu ? (Editions de Paris, Versailles, 2010), http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/carmignac-jean/l...

> Deux sites sur l'Abbé Carmignac: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Carmignac et http://www.abbe-carmignac.org/presentation.php

CARLE (Paul-Laurent): Les quatre frère de Jésus, la maternité virginale de Marie (Ed. de l'Emmanuel, Paris, 2004), http://www.livresenfamille.fr/p1055-paul_laurent_carle_le...

CERUTI-CENDRIER (Marie-Christine): Les Evangiles sont des reportages n'en déplaise à certains (Téqui, Paris, 1997), http://www.librairietequi.com/A-7637-les-evangiles-sont-d...

CLERCQ (Jean-Maurice): La Passion de Jésus, de Gethsémani au sépulcre: reconstitutions à partir des connaissances scientifiques actuelles (François-Xavier de Guibert, Paris, 2011), http://www.decitre.fr/livres/La-Passion-de-Jesus.aspx/978... ; http://www.fxdeguibert..com/La-Passion-de-Jesus_oeuvre_10...

KRAFFT (Olivier): les trois procès de Jésus, ses deux flagellations (Via Romana, Versailles, 2008), http://www.decitre.fr/livres/les-trois-proces-de-Jesus.as...

PETITFILS (Jean-Christian): Jésus (Fayard, Paris, 2011), http://www.decitre.fr/livres/Jesus.aspx/9782213654843 

TRESMONTANT (Claude): l'enseignement de Ieschoua de Nazareth (Ed.du Seuil, Paris, 1980), http://www.babelio.com/livres/Tresmontant-Lenseignement-d...

Du même auteur: la question du miracle à propos des Evangiles, analyse philosophique (François-Xavier de Guibert, Paris, 1992), http://www.babelio.com/livres/Tresmontant-La-question-du-... 

Du même auteur: Le Christ hébreu, la langue et l'âge des Evangiles (Albin Michel, coll."Espaces libres", Paris, 1998), http://www.chapitre.com/CHPITRE/fr/BOOK/tresmontant-claud...

Du même auteur: Apocalypse de Jean (François-Xavier de Guibert, Paris, 2005), http://livre.fnac.com/a1647126/Claude-Tresmontant-Apocaly...

Du même auteur: Saint Paul (Ed.du Seuil, coll."Points", Paris, 2006), http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/tresmontant-clau...

Du même auteur: Les Evangiles (François-Xavier de Guibert, Paris, 2007), http://www.chapitre.com/CHAPITRE/frLBOOK/tresmontant-clau...

>  Au sujet de Claude Tresmontant et de son oeuvre: http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Tresmontant

2) L'authenticité du Saint-Suaire:

Le Samedi 6 Février 2010, nous avons assisté à un forum (conférences et échanges) de l'Association "Montre-nous ton visage " à la salle Rossini de l'Eglise Notre des Grâces de Passy à Paris (16è) sur les résultas de al Recherceh Scientifique concernant l'authenticité ou non du Saint-Suaire, autrement appelé le Linceul de Turin. Parmi les intervanants à ce forum, il y avait Monsieur Jacques Bara, biologiste et directeur de recherche honoraire au CNRS ;Monsieur Thierry Castex, ingénieur géophysicien, spécialiste en traitement de l'image; Claude Gavach, spécialiste en physico-chimie et directeur honoraire au CNRS et Dominique Ponnau, ancien directeur de l'Ecole du Louvre. Voici le site de l'association: http://www.suaire-turin.com/ Nous vous signalons l'existence du Centre International d'Etudes sur le linceul de Turin (CIELT): http://pagesperso-orange.fr/cielt/organisations/france/ci...  Nous vous informons de l'existence du site: http://www.linceul-turin.com/

Tous ces savants, et les chercheurs, auteurs des études citées ci-dessous, s'accordent à préciser que le Saint-Suaire est un tissu conçu en -75 avant Jésus-Christ. Un drap ayant sur lequel, on peut lire des inscriptions  en hébreu parlé du vivant du Christ et l'empreinte de pièces de monnaie ainsi que du pollen et du sang. Si ce linceul avait été conçu au Moyen-Age, il serait impossible d'y retrouver des inscriptions, des pièces empreintes de pièces de monnaie, de pollen et de sang datant de l'époque du Christ !!! Ces chercheurs précisent que ce drap a bien recouvert le corps d'un supplicié ayant été crucifier aux envirions de l'An 33. Un crucifié, dont le corps a été retirer avant qu'il entre en putréfaction. ll ne peut pas s'agir du travail d'un faussaire, l'image visible sur le suaire n'étant pas une peinture. Le Saint-uaire étant donc largement antérier au Codex de Pray, la première peinture représentant le linceul: http://www.linceul-turin.com/codex-de-pray/codex-de-pray....  Ce sont des résultas qui démolissent complètement la datation faite au carbone 14 par des chercheurs américains en 1988. Selon ces derniers le linceul datait du XIIème siècle. Et selon eux, le codex de Pay était donc antérieur au linceuL. En fait, nous le répétons, selon les savants, il fut conçu en -75 avant Jésus-Christ et il est donc antérieur au codex. Depuis 1988, la Recherches a évidemment évolué, mais déjà en 1988, les résultas du Carbone 14 était loin de faire l'unamitié parmi la communauté scientifique. Les tenues des symposium du CIELT dans les années 1990 avaient déjà complètement remis en question le résulta de 1988.

Vous êtes invités à lire les études suivantes: 

 CATALDO (Sébastien) et HEIMBURGER (Thibault): Le linceul de Turin, les dernières découvertes qui pourraient tout changer (Docteur Angélique, Paris, 2008).  Achat sur http://www.decitre.fr/Le-linceul-de-Turin.aspx/9782952731...

CHERPILLOD (André) et MOURAVIEV (Serge): Apologie pour le Suaire de Turin par deux scientifiques non-croyants (Mymekia, Moscou, 1998), http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/cherpillod-andre...

COURAGE (Anne-Laure) et MARION (André): Nouvelles découvertes sur le Suaire de Turin (Albin Michel, Paris, 1997), achat sur: http://www.amazon.fr/Nouvelles-d%C3%A9couvertes-sur-Suair...

GAVACH (Claude):Le linceul de Jésus enfin authentifié ? Enquête après les récentes découvertes sur le suaire de Turin. En collaboration avec Jean-Baptiste Rinaudo. (François-Xavier de Guibert, Paris, 2010), http://www.decitre.fr/livres/Le-linceul-de-Jesus-enfin-au... ; http://fxdeguibert.com/Le-linceul-de-Jesus-enfin-athentif...

KAPLAN (Grégoire): Le linceul de Turin vu par un expert judiciaire (François-Xavier de Guibert, Paris, 2008). Achat sur http://www.decitre.fr/livres/Le-linceul-de-Turin.aspx/978...

LEGRAND (Antoine): Evangile et linceul, la fiche anthropométrique de Jésus (François-Xavier de Guibert, Paris, 2006), http://www.priceminister.com/offer/buy/2778278/Legrand-Ev... ;  http://www.fxdeguibert.com/Evangile-et-linceul-la-fiche-a...

LUCOTTE (Gérard) et MARION (André): Le Linceul de Turin et la Sainte Tunique d'Argenteuil (Presses de la Renaissance, Paris-Montréal, 2006). Achat sur: http://www.amazon.fr/linceul-Turin-tunique-dArgenteuil-le...

RAFFARD de BRIENNE (Daniel): Dictionnaire du Linceul de Turin (Editions de Paris, Versailles, 1996). Achat sur: http://www.priceminister.com/offer/buy/2375567/Raffard-De...

 WEHRLE (Antoine) : Le linceul de Turin, faux médiéval ou authentique linge mortuaire de Jésus de Nazareth ? (Le Triomphe, Paris, 2009). Achat sur http://www.decitre.fr/livres/Le-Linceul-de-Turin.aspx/978...

 WILSON (Ian): L'Enigme du Suaire, la contre-enquête (Albin Michel, Paris, 2010), achat sur: http://www.albin-michel.fr/fiche.php?EAN=9782226207371

      Nous vous précisons que si le "linceul de Turin" est très célèbre, il a existé d'autres saints-suaires représentant le corps du Christ ou considérés comme tel: le Saint-Suaire de Besançon qui fut brûlé par les Révolutionnaires à Paris en 1794, celui de Cadouin qui date probablement du Moyen-Age et celui de Lierre en Belgique, qui est une copie datant de 1532.  Nous vous signalons l'existence de deux reliques ou présentées comme telles, qui montrent le visage de Jésus: le Mandylion ou Image d'Edesse, qui est considéré comme la première icône par les orthodoxes. Et il existe plusieurs tissus présentés comme étant le voile que se servit sainte Bérénice (rebaptisée ensuite Véronique) pour essuyer le visage de Jésus en sueur....   Parmi ces autres "reliques", les savants se sont penchées sur la Sainte tUnique d'Arggenteuil, qui selon la Tradition, fut le dernier manteau que porta le Christ avant d'être crucifié. Ce manteau, si on croit la Bible, a été tiré au sort entre les soldats romains. Là aussi, le carbone 14 a précisé que cette tunique ne datait que du Moyen-Age. Le professeur Marion, qui fut l'un des savants à avoir anéantit par ces travaux la théorie du carbone 14 au sujet du linceul, a soutenu le résultat du carbone 14 concernant le Sainte Tunique d'Argenteuil. Voici les études les plus récentes et les plus pertinentes concernantes cette tunique:

    CLERCQ (Jean-Marie): Les grandes reliques du Christ, la Sainte Tunique d'Argenteuil, le Suaire d'Oviedo, le Linceul de Turin...Synthèses et concordances des dernières études scientifiques (François-Xavier de Guibert, Paris, 2007). Achat sur: http://www.amazon.fr/grandes-reliques-Christ-Tunique-dArg...  

    DEVALS (Jean-Maurice): Une si humble et si simple tunique, la Sainte Tunique d'Argenteuil, enquête sur une énigme (François-Xavier de Guibert, Paris, 2005). Achat sur: http://www.amazon.fr/Une-humble-simple-tunique-dArgenteui...

    HUGUET (Daniel) et WUERMELING (Winfried): La Sainte Tunique d'Argenteuil face à la Science (François-Xavier de Guibert, Paris, 2007), actes du colloque organisé par COSTA et par l'UNEC, le 12 novembre 2005 à Argenteuil. Achat sur http://www.amazon.fr/Sainte-Tunique-dArgenteuil-face-scie...  

    LE QUERE (François): La Sainte Tunique d'Argenteuil (François-Xavier de Guibert, Paris, 2 édition, 2000). Achat sur: http://www.amazon.fr/Sainte-tunique-dArgenteuil-2e-%C3%A9...

    RAFFARD de BRIENNE (Daniel): Dictionnaire des reliques de la Passion du Christ (Editions de Paris, Versailles, 2006). Achat sur: http://www.amazon.fr/Dictionnaires-Reliques-Passion-Raffa...   Ce livre contient la liste exhaustive des "reliques ", outre celles déjà citées, on note: les saints Clous, la lance de saint Longuin, la Couronne d'Epine...

  Il reste encore en France un grand nombre de reliques (la tête de Marie-Madeleine, un pied de saint André, les corps de saint Lazare et de Marie-Jacobé....) en Provence où les Sans-Culottes n'ont pas sévi. Les scientifiques ont donc encore du travail pour authentifier ou non ces reliques. Elles se trouvent encastrées dans des reliquaires magnifiques, des oeuvres d'art et d'orfèvrerie. Nos aieux croyaient qu'ils s'agissaient vraiment des restes des saints, ils avaient une grande dévotion envers ces reliques. Ils croyaient en réalité de l'acendance davidique des Rois de France comme l'arrivée du Grand Monarque. C'est la même piété populaire que celle envers les Apparitions Mariales. Nous vous conseillons la lecture de la somme sur ces reliques:

SANCHEZ (Jean-Michel): Reliques et reliquaires (Ed. Grégoriennes, Aix-en-Provence, 2009), http://www.amazon.fr/Reliques-Reliquaires-Jean-Michel-San...

3) Les premiers Chrétiens:

BERNET (Anne): Saint Ambroise (Clovis, Etampes, 1999), http://www.livresenfamille.fr/p239-anne_bernet_saint_ambr...

De la même auteure: Saint Jérôme (Clovis, Etampes, 2002), http://www.livresenfamille.fr/p238-anne_bernet_saint_jero...

De la même auteure:  Les Chrétiens dans l'Empire Romain, des persécutions à la conversion 1er-IVè siècle (Perrin, Paris, 2003), http://www.laprocure.com/livres/anne-bernet/les-chretiens...

De la même auteure: Les Chrétientés d'Afrique, des origines à la conquête arabe (Ed. de Paris, Versailles, 2008), http://www.livresenfamille.fr/p243-anne_bernet_les_chreti...

FAIVRE (Alexandre): Chrétiens et églises, des identités en constructions (Ed. du Cerf, Paris, 2011), http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_...

PELLETIER (André): Lyon et les origines du Christianisme en Occident (ELAH, Lyon, 2011). En collaboration avec François Richard. http://www.decitre.fr/livres/Lyon-et-les-origines-du-chri...

 

11:45 Publié dans Enquête, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.